Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 AJACCIO-HAC
2-1 | Le HAC s'incline de nouveau en Corse

Le 15-01-2011 à 16:54

C'est une mauvaise habitude : le club doyen s'est une nouvelle fois incliné en Corse. Réduit à dix contre onze en première mi-temps suite à l'exclusion de Walid Mesloub, le HAC fut mené deux buts à zéro, avant de réduire le score en toute fin de rencontre, par l'intermédiaire de Ryan Mendes.


Une nouvelle fois, donc, le club doyen ne s’est guère illustré de la meilleure des façons en terre Corse. Si le tarif habituel de 3 buts à 0 n’a pas été appliqué, les Ciel et Marine ont toutefois montré d’importantes dérives en cette nouvelle année, où les bonnes résolutions semblent avoir été laissées de côté.

Un HAC peu concentré sur son objectif

Dans une ambiance quelque peu hostile, marqué par quelques éclats de pétards et de bombes agricoles, les Havrais n’ont montré que peu de préoccupation pour leur cible : les trois points. Et malgré une tentative menaçante de Mamadou Diallo après dix minutes de jeu, ce sont clairement les Ajacciens qui ont fait le jeu, affichant une sérénité périlleuse pour les Ciel et Marine. Ainsi, Rivière, qui s’était illustré le premier par une frappe sur le poteau de Johnny Placide (1’), manqua de peu l’ouverture du score douze minutes plus tard, en venant tutoyer la barre transversale du portier havrais (13’). Ce n’était bien évidemment que partie remise pour les locaux, qui ouvrirent le score par Kinkela, à la suite d’un contre engendré par une perte de balle évitable de la part des Ciel et Marine (19’). Les Corses se virent donc récompensés de leur domination, profitant pleinement de la fébrilité de leurs visiteurs.

Mesloub totalement dissipé

Avec un schéma défensif basé sur un 4-5-1, le club doyen ne parvenait pas vraiment à se mettre dans les conditions idéales d’un retour au score rapide. De plus, certains de ses éléments se sont fait remarquer pour leurs prestations insipides. C’est le cas de Walid Mesloub, très occupé à provoquer, contester et commettre des fautes. La sanction mit peu de temps à tomber : à la suite d’un premier carton jaune, le milieu de terrain algérien est exclu par l’arbitre de la rencontre, M. Coué (37’). La tâche n’en est rendue que plus difficile pour les hacmen, qui évoluaient désormais à dix contre onze, dans un cadre peu favorable. Ces derniers repartirent donc aux vestiaires avec la pression, et une obligation de revenir au score, qui, avouons-le, s’annonçait très compliquée.

Des possibilités de jeu réduites

Dès la reprise, les joueurs de Cédric Daury semblaient plus incisifs. Mais leur infériorité numérique rendait les choses difficiles pour eux. La plupart des actions de jeu normandes aboutissaient à un échec, les Corses veillant au grain. Ces derniers, malgré leur nombre, paraissaient loin d’être le rouleau compresseur qu’ils auraient pu être. Et bien qu'ils parvinrent à gêner à quelques reprises la défense, leurs tentatives s'avéraient généralement infructueuses.

Un coaching limité par l’infériorité numérique

Pour tenter de débloquer une situation déjà fortement compromise, l’entraîneur du HAC décida d’opter pour des changements quelque peu surprenants. Ainsi, Alla fut remplacé par Bonnet. S’ensuivit l’entrée en jeu de Mendes, qui succédait à Rivierez. Le club doyen évoluait donc avec une défense à trois, avant de passer résolument à un schéma offensif lorsque Bouadla remplaça Le Marchand en fin de rencontre. Par conséquent, les Normands étaient bien plus exposés aux contres ajacciens, ce qui se traduisit par une aggravation du score par Kinkela (81'), qui s’offrait par la même occasion un doublé. Cependant, même si Rivière fut tout près d’ajouter un troisième but en tentant un lob sur Placide, c’est Ryan Mendes qui s’offrit l’occasion de réduire le score, inscrivant ainsi son premier but en professionnel (93'). Ce fut malheureusement l’une des seules bonnes nouvelles de la soirée pour les hacmen.

Une opération comptable catastrophique

En perdant ce match, les Ciel et Marine ont offert trois points à un concurrent. L’ACA s’offre ainsi la troisième place du podium, tandis que le club doyen chute au septième échelon. Alors que Nantes n’a pas encore joué, le HAC a pris le risque de se voir décroché du wagon de tête. On ne peut pas compter sur les mauvais résultats des autres à chaque journée…


Par Rogerio Ceni / Photos : Maley

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
LE HAVRE - NIMES

Victoire
Match nul
Défaite

26.3 %
23.8 %
50 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |