Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 NANTES-HAC
Le match vu d'en face

Le 18-05-2011 à 20:35

Pour aborder cette rencontre entre le FC Nantes et le HAC, nous avons choisi d'interroger Frédéric Porcher, un rédacteur et administrateur de Footnantais.com (ex FCNantais.com).


Pourrais-tu commencer par te présenter (ton histoire de supporter, ton rôle sur FC Nantais…).

 

Je suis rédacteur pour le site et administrateur du forum footnantais.com depuis 2003. J’aime ce club depuis que j’ai vu évoluer les Marcos, Courtin, Maas, Michel, Bargas, Bossis, Muller, Sahnoun, Rampillon, Amisse, Pécout, etc… Dans la famille aimer le jeu et ce club c’était quasi une religion. Mais depuis quelques années plus aucun d’entre nous n’est abonné ni ne va à La Beaujoire. Pour autant je ne me suis jamais senti « supporter », même si dans la contestation de terrain, j’y ai goûté de temps à autres.

 

"Pas grand-chose à redouter des joueurs des deux équipes"

 

Parlons sport. Nantes connaît un parcours irrégulier en cette fin de saison, tandis que le HAC sombre. Que cela t'inspire-t-il pour la rencontre à venir ?

 

Je n’ai pas vu beaucoup de matchs du HAC cette saison. Mais l’équipe m’a semblé vouloir développer un certain jeu, ce qui n’est pas courant en Ligue 2. Le HAC a eu un début de saison en dent de scie mais était bien positionné, comme Nantes, à l’intersaison. Le HAC a lâché prise depuis quelques matchs car l’espoir de monter a disparu. Difficile sans doute de ne plus rien avoir à jouer, si ce n’est le meilleur classement possible. Vendredi, ce sera une première pour Nantes, puisque le maintien vient juste d’être acquis. Ce sera peut-être l’occasion d’assister à un dernier match débridé à La Beaujoire. On peut au moins l’espérer…

 

Quelles seront les clés de la rencontre de vendredi soir ? Que redoutes-tu du côté du HAC ? Au contraire, qu'est ce qui te fait penser que la rencontre pourrait bien se passer pour le FCN ?

 

C’est un match sans enjeu, il n’y a pas grand chose à redouter concernant les joueurs des deux équipes. Pour le HAC c’est tout de même un match dans une belle enceinte et face à un adversaire autrefois prestigieux. Il y aura j’espère la volonté de se faire plaisir. Quant aux Nantais, je doute qu’ils puissent enfin se libérer à domicile. Ce sera peut-être le dernier match à La Beaujoire pour les Kita. Une page désastreuse qui se tourne.

 

"Il n'y a jamais eu autant de moyens financiers dépensés pour autant de pertes"

 

L'arrivée de W. Kita au FCN a semé un peu le trouble dans les rangs nantais. Quel est son bilan jusqu'à présent ? En quoi s'est-il vraiment caractérisé ?

 

Pour avoir annoncé sa venue avant la presse et cerner rapidement le personnage après une enquête fouillée auprès de ses ex-collaborateurs à Lausanne ou dans son entreprise, ce qui est arrivé au club sous sa présidence ne nous a malheureusement pas surpris. Résultat : il n’y a jamais eu autant de moyens financiers dépensés pour autant de pertes. C’est une gageure qui fait mesurer le niveau des compétences, même si c’est un peu simpliste de résumer les 4 années Kita de cette manière.

 

Le bilan est en tout cas accablant. Lorsqu’on privilégie l’allégeance à la compétence, il ne peut en être autrement. Ceux qui ont su flatter Kita se sont rempli les poches. Ce serait trop long de développer en quoi la personnalité de Kita, son rapport aux autres et son mode de management ont saccagé un club déjà mis en grande difficulté par ses prédécesseurs (excepté le trop court intermède Luc Dayan).

 

"Malgré l’addiction, le désamour et la désaffection se ressentent à tous les niveaux"

 

Venons-en à ton site. On sait tous qu'il joue un rôle plutôt critique vis-à-vis des choix de la direction du club. Cela lui a même attiré des ennuis… Pourrais tu nous expliquer ce qui s'est passé, et la manière dont vous gérez ça ?

 

Le mieux est de consulter la rubrique A Propos du site pour connaître quelques uns de nos déboires. Nous savions à quoi nous en tenir et nous sommes « tombés » pour une broutille. C’est du passé. Cela nous a tout de même permis de constater que de nombreuses personnes nous soutenaient jusqu’à nous venir en aide financièrement. Sans eux, nous aurions fermé boutique.

 

Aujourd’hui, malheureusement, nous ne leur rendons plus la pareille en publications. Il y a une usure. Malgré toutes les précautions on ne peut approcher personne sans risquer de lui faire du tort. Nous avons une telle réputation au club que soutenir un joueur, une cause, c’est quasiment signer sa fin. Il y a une telle parano dans ce milieu…

 

Guy Hillion laissait entendre, avant son retour à la tête du secteur sportif, que le club actuel usurpait le nom du FCN. Nous en sommes là, nous aussi. C’est qui, c’est devenu quoi ce club ? Doit-on encore s’y intéresser ?

 

Quels sont tes projets (et ceux de tes collaborateurs) pour ton site et ton forum ?

 

Nous verrons ce qui va se passer à la tête du club dans les semaines à venir. Ça devrait bouger… Je ne sais pas si on trouvera la motivation nécessaire pour réécrire à nouveau, ouvrir un nouveau site, retourner au stade... Laisser le champ libre à des gens moins avisés ou moins probes est un souci. Malgré l’addiction, le désamour et la désaffection se ressentent à tous les niveaux. A l’image des tribunes désertées, il y a moins de discussions sur les fora, dont l’officiel. Pour autant, notre forum s’en tire plutôt bien puisqu’il est le plus consulté.

 

"Il y a certainement des choses à réinventer"

 

Au club doyen, le sportif semble être relégué au second plan en ce qui concerne les critères de choix des actionnaires et dirigeants. Penses-tu qu'une gestion principalement axée sur des décisions d'organisation structurelle, financière et commerciale peut à terme aboutir à quelque chose de positif sur ce qui reste finalement primordial à la survie d'un club : les résultats sportifs ?

 

De l’extérieur on a vite fait de penser que la gestion d’un club devrait être simple. D’un côté le sportif, de l’autre la gestion non sportive et basta. Mais le fait que les clubs se financent désormais essentiellement via les transferts pour survivre tant bien que mal, aboutit à un mélange des genres, avec des entraîneurs qui doivent se plier à certains impératifs. Les aléas sportifs combinés à la précarité économique rendent difficiles des projets à long terme. Quand on ajoute à ça les arrivistes, la cupidité, l’incompétence, les intervenants multiples, la folie de ce milieu… ça devient d’une grande complexité.

 

Quel est pour toi le rôle d'un supporter ? Quels sont selon toi ses moyens d'action pour montrer son mécontentement en accord avec les principes de son rôle ?

 

La notion de « supporters » est multiple. On oublie ceux qui viennent régulièrement et depuis longtemps, mais qui ne sont pas nécessairement des actifs. Les médias renvoient soit une image de sympathique benêt, soit de fanatique violent. Entre les deux, là où il y a la majorité, c’est le néant médiatique.

 

Les supporters payent pour voir un spectacle sportif et vivre des émotions en communion. Ils sont des consommateurs plus ou moins actifs qui ont conscience de leur importance.

Certains participent au spectacle par les animations, les chants, la présence à l’extérieur.

 

Quand ils s’estiment lésés pour diverses raisons, ils contestent. Sur la durée, la contestation a pourtant ses limites, malgré l’imagination et la surenchère des actions spectaculaires avec comme conséquence parfois des débordements regrettables.

 

Elle n’est pas crédible quand elle fluctue au gré des résultats, quand elle se réclame par exemple des « valeurs d’un club » après avoir souhaité le départ d’un entraîneur qui les incarnait pourtant au mieux, car les résultats n’étaient plus là.

 

Souvent les ex-joueurs ou dirigeants s’obligent à ne pas critiquer la gestion de leur club car ils ne sont plus à l’intérieur. Dès lors jusqu’à quel point les supporters estiment avoir suffisamment de connaissances pour se permettre de vilipender untel ou untel ?

 

Alors on sent une évolution du rôle de supporter actif. Il cherche à savoir au-delà de ce qui est relaté. Il aimerait pouvoir agir sur l’opinion et influencer les décisions de gestion. Il se voudrait davantage partenaire. D’un autre côté les clubs tentent de gérer tant bien que mal les situations extrêmes, de maintenir le dialogue. Mais ils ne semblent pas prêts à appréhender différemment leur rapport aux supporters.

 

La logique veut qu’il n’y ait d’influence possible que de l’intérieur et par conséquent avec une contrepartie qui intéresse le club. Le modèle socios va dans ce sens, par exemple, pour commencer, en assurant une partie du budget des centres de formation. Le modèle socios n’est pas complexe en lui-même, il est connu, c’est le rapport au club qui est compliqué. Quelle contrepartie les clubs sont-il prêts à céder, tout en ne perdant pas leur autonomie de décision, en restant vendable ou en ne se faisant pas vampiriser par ces nouveaux prédateurs ?

 

Cela commence à bouger dans le rugby qui est encore « jeune » dans le professionnalisme et qui fonctionne encore pour la très grande majorité avec des budgets nettement moins importants que dans le foot. Les collectivités ont aussi leur rôle à jouer en matière de rayonnement ou de regroupement des différents clubs sous une seule bannière en y associant le contribuable-supporter. Il y a certainement des choses à réinventer. Les meilleurs initiateurs seraient les clubs eux-même, mais tout laisse à penser qu’ils se satisfont parfaitement de la situation actuelle.

 

 

Si tu as une remarque, un prono… pour le mot de la fin.

 

Pour revenir au FC Nantes un petit peu tout de même, tant que Laurent Guyot était à la tête du centre de formation, on pouvait encore se raccrocher à un espoir. Mais le fruit du travail de tout son staff a été dilapidé lamentablement, alors que je suis persuadé (pour suivre les jeunes du centre depuis plusieurs années) qu’il y avait là de quoi reconstruire pour revenir au premier plan. Je suis convaincu que si on avait tenu un discours et un projet cohérent (signer les jeunes avant le début de saison par exemple…) en utilisant massivement les joueurs issus du centre dès le mois d’août, les résultats auraient été tout autre et nous serions mieux armés pour l’avenir tout en nous rapprochant de ce qui a toujours fait la force du club : son jeu.

Merci beaucoup à Fred, de Foot Nantais


Par Antoine

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
GFC AJACCIO - LE HAVRE

Victoire
Match nul
Défaite

55.2 %
31 %
13.8 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |