Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 HAC-LENS
(6-2) Un Réveil Explosif

Le 14-09-2013 à 19:25

Enfin. Le HAC offre à ses supporters la première victoire de la saison en Ligue 2. Et de quelle manière! Devant 11000 spectateurs en ce samedi après-midi, les ciel et marine ont infligé une véritable correction aux lensois, pourtant leader du championnat. Retour sur un match d'anthologie.


Et pourtant que cela avait bien mal commencé. Les sang et or, invaincu dans cette Ligue 2, trouvent rapidement l’ouverture dans la défense havraise, fébrile en ce début de match. Suite à un ballon perdu par Dingomé devant sa surface, Chavarria récupère le cuir et profite des errances de Mombris et Le Marchand pour ajuster tranquillement Boucher (0-1, 5’). Les scénarii tragiques du mois d’Août se répèteraient-il ? Que nenni, nullement abattus les joueurs, emmenés par un Mesloub étincelant, se révoltent alors, et le show ciel et marine peut (enfin) démarrer. C’est d’abord l’algérien après un une-deux avec Dingomé dans la surface adverse qui relance les siens. Il sert ensuite Rivière d’une balle piqué, qui n’a plus qu’a poussé le ballon au fond (1-1, 8’). Réaction d’orgueil dirons certains, bien aidé par la passivité des défenseurs Lensois. Et les vagues ciel et marine ne faiblissent pas, bien au contraire. Le duo Mesloub-Mahrez fait des misères aux compagnons de Kantari, complètement dépassés. Mahrez après un festival de Mesloub tire à côté (12’). Bonnet bien servi par le duo algérien, trouve la barre (13’). Ce dernier rend la pareille au jeune espoir havrais, mais son ciseau passe au-dessus du but de Riou (17’). L’ex Nantais le sait, le deuxième but ne devrait plus tarder, même s’il repousse l’échéance après un magnifique enchainement contrôle-frappe de ce diable de Mesloub (20’). Non pas un, ni deux mais trois buts en dix minutes vont venir récompensés les havrais de cette domination sans partage. D’abord l’inarrêtable Walid Mesloub, à la suite d’un ballon de Mahrez au-dessus de la défense artésienne, vient tromper Riou d’une reprise sèche (2-1, 22’). Bonnet et Mombris combinent ensuite pour offrir le troisième à Mahrez. Le centre du breton est parfait, la défense à la rue et l’algérien aux aguets. D’une belle reprise, il loge le cuir sous la barre du portier lensois (3-1 26’). Enfin Rivière à la réception d’un long dégagement, pèse sur la défense lensoise et donne un excellent ballon côté gauche à Bonnet. Ce dernier centre en force pour Mesloub qui s’offre le doublé (4-1, 31’). Le public exulte, le HAC, à l’image de son meneur de jeu, vient de tripler son capital but inscrit en championnat. Avant la mi-temps, Coulibaly essaie quand même de réduire le score en un contre un, mais Boucher l’en empêche (34’).

Incroyable première mi-temps d’un HAC à l’attaque, avec un réalisme offensif retrouvé. Les quelques miettes laissés par les milieux havrais sont mal exploités par leur adversaire, qui en plus ne peut pas compter sur leur habituelle assise défensive, trop friable face aux assauts des locaux.

Aux hommes de Mombaerts maintenant de ne pas laisser les lensois reprendre confiance. Même si cette deuxième période repart sur le même rythme, on sent les actions un peu plus poussives. Rivière blessé à la cheville, est contraint de laisser sa place au jeune Moussa Sao qui fait alors sa troisième apparition en Ligue 2. Et il ne lui en faudra pas beaucoup pour dynamiter la défense visiteuse qui s’était assoupie l’espace d’un instant. Après s’être débarrassé de Baal, l’international français de Futsal fusille Riou, abandonné de tous (5-1, 63’). Plus aucun doute maintenant, le HAC va enfin connaitre les joies de la victoire dans cette Ligue 2. Même si Ljuboja rappelle à ceux qui l’auraient oublié que la durée d’un match de foot est de 90 minutes (5-2, 68’). Mais Bonnet, sans doute piqué au vif de ne pas avoir participé à la fête, viens planter le 6ème d’un superbe ballon travaillé. Lucarne opposé, 6-2 (73’). Sans y croire, Lens finit le match pour la forme. Saint Ruf tente bien de se reconvertir buteur sur corner mais comme sa prestation défensive ce samedi, c’est raté. Même Nomenjanahary veut voir son nom, pourtant imprononçable, inscrit sur la feuille de match catégorie buteur, mais là aussi sans plus de succès.

Rien de plus ne sera inscrit, et les 8000 supporters havrais s’en contenteront aisément. Longtemps que le stade Océane n’avait pas vu un match aussi aboutit, que ce soit dans la finition comme dans la construction des actions. Sans se désunir après ce premier but inscrit au bout de cinq minutes, les joueurs havrais ont affichés de bonnes ressources mentales pour pouvoir retourner la situation et corriger une équipe lensoise impuissante. Espérons maintenant que cette révolte ne soit pas qu’un feu de paille, la confirmation est attendue dès vendredi contre Châteauroux. Equipe à la dérive comme l’était le HAC avant cette rencontre…

Les Clés du Matchs :

Les Joueurs :

Homme du Match : Walid Mesloub. Grandiose. La copie rendue par le meneur de jeu de l’équipe est presque parfaite. Auteur d’un doublé, passeur décisif et précurseur de nombreuses occasions, ses ouvertures ont déstabilisés la défense lensoise. Son entente avec Mahrez est un moteur qui pousse l’équipe vers l'avant.

Boucher : Solicité en début et en fin de match, il sauve les meubles au bout de 3 minutes sur une frappe de Cyprien. Décisif devant Coulibaly avant la mi-temps, autoritaire dans ses sorties aériennes, il rassure sa défense dans les moments difficiles.

Louvion : Du mieux, il a bien bouclé son couloir se rendant disponible sur les remontées de balles. Salli a très peu vu le jour en parti grâce à lui.

Touré : Petite forme mais correct dans l’ensemble. Quelques erreurs devant Coulibaly qui auraient pu faire but.

Le Marchand : Défendre contre Ljuboja est très difficile, mais il s’en est bien sortit malgré le deuxième but, où il rate son marquage. De bonnes sorties balle au pied.

Mombris : Apporte beaucoup offensivement, pas assez strict sur le marquage en défense, ce qui permis à Chavarria d’ouvrir le score. Il l’a un peu mieux contenu ensuite.

Dingomé : Coupable sur le premier but lensois, se rattrape avec un joli une deux pour l’égalisation de son équipe. Match très propre à un poste exigeant, il fait souvent la différence au milieu par sa technique.

Saïss : Très gros match, reprend un nombre incalculable de ballon à l’adversaire et aide beaucoup sa défense. Tour de contrôle du milieu havrais, son absence pour trois match va faire mal.

Mahrez : Impeccable. Il a explosé les deux latéraux adverses, réduisant Baal au rôle de spectateur. Il dézone beaucoup, et donc court beaucoup. Essentiel au jeu du HAC, son coup d’œil sur ses passes et sa technique balle au pied font ravage. Le tout concrétisé par un but. Remplacé par Zola.

Bonnet : Match plus que correct, il remonte la pente lui qui était en difficulté jusqu'alors. De la hargne dans son jeu et une envie de marquer évidente. Espérons que son but lance enfin sa saison. Remplacé par Pinteaux.

Rivière : En délicatesse avec les cages adverses depuis le début de la saison, il a enfin fait trembler les filets. Il a énormément pesé sur la défense adverse, le pauvre Saint Ruf était le plus souvent complètement dépassé par son jeu physique dos au but. Un match plein qui espérons-le se répétera. Remplacé par Sao, auteur d’un très beau but en solo. Une entrée probante pour celui qui est le joker des fins de match.

L'Adversaire:

Heureusement que Chavarria et Ljuboja possèdent une classe d’écart avec leurs coéquipiers, sinon le score aurait pu être plus sévère. L’argentin à fait très mal au côté gauche de la défense havraise, alors que l’ex parisien en renard expérimenté qu’il est, a fait son job en attaque. Voilà à quoi se résume le match du RC Lens, deux joueurs de champ contre dix havrais. Coulibaly très moyen s’est permis de perdre un face à face, Salli a complètement loupé son match, comme Lemoigne dépassé au milieu. En défense c’est Hiroshima, atomisé par les ciel et marine. Saint Ruf, Baal et Landre n’ont jamais eu le niveau, seul Kantari a essayé de mettre (un peu) la tête hors de l’eau. Riou, désœuvré et livré à lui-même, ne peut qu’a assisté au spectacle. Jeu, set et match semble l’expression qui convient dans ce genre de cas. Saluons quand même les 2000 lensois à avoir fait le déplacement pour supporter leur équipe.

Fiche Technique :

Au Havre (Stade Océane), Le Havre bat Lens par 6 buts à 2
Buts : Rivière (9’), Mesloub (22’,32’), Mahrez (26’), Sao (63’) et Bonnet (73’) pour le HAC, Chavarria (5’), Ljuboja (67’) pour Lens
Cartons jaune : Touré (78’) pour le HAC, Ljuboja (68’) pour Lens
Arbitre : Mr Jochem
10133 spectateurs

Compositions :

Le Havre (4-5-1) : Boucher – Louvion, Touré, Le Marchand, Mombris – Dingomé, Saïss – Mahrez (Zola 82’), Mesloub, Bonnet (Pinteaux 78’) – Rivière (cap) (Sao 53’).
Non entrés : Bois, Fontaine.
Entr : Mombaerts

Lens (4-4-2) : Riou – Landre, Saint Ruf, Kantari, Baal – Lemoigne (cap), Cyprien (Valdivia 79’) – Chavarria, Salli (Touzghar 63’) – Coulibaly (Nomenjanahary 63’), Ljuboja.
Non entrés : Areola, Gbamin
Entr : Kombouaré


Par Clément / Photo : Maley

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
LE HAVRE - NIMES

Victoire
Match nul
Défaite

20.7 %
31 %
48.3 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |