Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 HAC-ANGERS
(1-2) Le calvaire continue

Le 09-11-2013 à 17:21

Les havrais au pied du mur attendaient l’ogre angevin au stade océane dans l’espoir d’empocher leur 3ème victoire (seulement !) de la saison. Afin d’enrayer cette spirale négative qui dure depuis près de deux mois, Erick Mombaerts avait remobilisé ses troupes en vue d’un match capital contre le second du championnat. Mais comme lors des précédentes sorties du HAC, rien ne s’est passé comme éspéré…


Dix minutes. Un scénario qui se répète maintes et maintes fois et que les courageux supporters que nous sommes commencent à connaitre par cœur. Il aura donc suffit de dix minutes au SCO d’Angers pour ramener les trois points de son déplacement en Normandie. 81ème, les visiteurs tentent de mettre la pression dans le camp havrais, et Socrier s’excentre près du poteau de corner droit. Touré arrive lancé et le percute, le joueur est à terre. Le sénégalais vient d’offrir un nouveau coup franc dangereux à son adversaire qui n’en demandait pas tant. Gamboa le tire, Frikèche est à la réception, égalisation (1-1). 90ème, Les havrais déboussolés concèdent un énième corner pour Gamboa qui dépose le cuir sur la tête de Socrier. Ce dernier remet la balle devant le but et Thomas bat Boucher et sa défense, une nouvelle fois apathique (1-2). Ludovic Gamboa à la baguette, et Angers exulte. Au contraire du maigre public d’Océane victime d’une nouvelle désillusion, alors que leurs joueurs quittent le pré tête basse et sous les hués.

Pourtant, la soirée aurait pu tourner en faveur des locaux quand Rivière transforme un pénalty accordé généreusement par Mr Gautier (1-0, 72’). Ce pénalty fait suite à une très bonne période havraise. Dès le retour des vestiaires, les latéraux mettent le feu dans le camp adverse, et Mahrez, sur un bon centre de Rivierez, trouve le poteau de Malicki (52’). Le portier angevin à même de la réussite quand le ballon smashé de la tête par Mesloub heurte la transversal et rebondit sur lui (55’). Dingomé tente lui aussi sa chance aux abords de la surface (60’), mais butte sur l’expérimenté (39 ans) gardien adverse. Au vu du résultat final on pouvait peut être parlé de malchance, mais certain diront que la chance se provoque et la guigne qui suit le HAC est bien symptomatique de la situation dans laquelle se trouve le club. Finalement Rivière et son pénalty viennent concrétiser cette pseudo-renaissance du HAC. Puis Angers se réveille, Le Havre recule, et le scénario habituel se déroule sans accroc. Même Boucher d’habitude serein, est à la peine. Pour exemple cette sortie ratée qui aurait pu offrir l’égalisation à Socrier si sa défense ne l’avait pas supplée sur sa ligne (78’)

Même si le début de seconde période fut plus ou moins bon, la première est jouée la peur au ventre et les rares mouvements havrais débouchent sur un raté de l’attaquant. Mesloub ne peut conclure par deux fois alors qu’il avait fait le plus dur (22’, 38’). Dingomé dangereux de loin, ne parvient pas à cadrer sa frappe (23’) et enfin Sao à la suite d’une belle action avec Mesloub, s’excentre trop et dévisse sa frappe (32’). De l’autre côté on ne force pas, et l’on est dangereux que sur les nombreux coup-francs et corners obtenus grâce à la naïveté de la défense havraise. Mais heureusement Pessali est moins adroit que Gamboa dans ce domaine, même s’il est proche de lobber Boucher (28’). Pessali encore est proche d’être décisif quand Le Marchand dévie son centre au ras du poteau de Boucher (14’). Equipe compact qui s’appuie sur son collectif plutôt que des individualités, Angers aurait pu aussi ouvrir le score plus tôt dans la partie quand Yattara voit sa talonnade victorieuse refusée pour un obscur hors-jeu (36’). Des individualités que les havrais possèdent, mais celles-ci préfèrent la jouer en solo plutôt que de se mettre au service de l’équipe. Associé à un mental fragile, on comprend alors le tableau d’affichage à la fin du match. Un score qui reflète la différence entre une équipe soudée qui joue la gagne et une équipe divisée qui joue pour ne pas perdre.

arobas



Les Clés du Matchs :

Les Joueurs :

Homme du Match : Distel Zola (6/10) : Plutôt bon dans la récupération, et remontait les ballons proprement pour une fois. Même si ce n’est pas un niveau exceptionnel, il a quand même fait son job
Boucher (3/10) : Si on ne peut plus compter sur lui, alors les choses vont mal. Il n’a pas eu un arrêt à faire, ce qui est plutôt rageant. Pourquoi n’a-t-il pas placé de joueur au second poteau lors du premier but angevin ?
Rivierez (6/10) : Il rassure défensivement et sa qualité de centre est un réel plus. Dommage que devant ça ne concrétise pas
Touré (4/10) : Toujours pas. Coupable sur le premier but en commettant une faute évitable.
Le Marchand (6/10) : Il défend toujours aussi bien, mais peu à l’aise sur coup de pied arrêté
Pinteaux (5/10):Du mieux, notamment en début de 2ème période où il a pesé offensivement
Dingomé (5.5/10) : Un peu moins précis qu’a l’accoutumé, il reste quand même dangereux et remuant, difficile à marquer pour les défenseurs adverse.
Mahrez (3.5/10) : Un petit peu mieux mais ça reste quand même insuffisant
Mesloub (5.5/10) : Il a tenté, ce n’est pas passé. Toujours présent dans les attaques havraises, il est sur la bonne pente pour retrouver son niveau
Bonnet (4/10):Du bon et du moins bon. Au final c’est le moins bon qui l’emporte.
Sao (3.5/10) : A vraiment du mal dans les appels de balles, et n’as jamais vraiment mis en difficulté la défense adverse.

L’adversaire :

Angers mérite sa place dans le haut du classement, fort d’un mental à tout épreuve ils peuvent s’appuyer sur des joueurs d’expérience comme leur gardien Malicki, auteur d’une grande partie. L’entrée de Ludovic Gamboa a été déterminante, puisque ses coups de pieds on fait mouche. Ça change des corners de Mahrez tirés sur le premier défenseur ou de la « nouveauté havraise » saison 2013-2014, le corner à la rémoise qui termine au milieu du terrain. La défense en général mention bien, Bouka Moutou apportant même beaucoup de ballons à ses attaquants, Socrier et Yattara. Ce dernier a été un peu moins en vue, comme son comparse El Jadeyaoui.

Fiche Technique :

Au Havre (Stade Océane) Angers bat Le Havre par deux buts à un
Buts : Rivière (sp 72’) pour Le Havre, Firkeche (82’) et Thomas (90’) pour Angers
Cartons jaune : Mahrez (81’) pour Le Havre, Pessali (55’), Yattara (81’) pour Angers
Arbitre : Mr Gautier
6499 spectateurs

Compositions :

Le Havre (4-5-1) : Boucher –Rivierez, Touré, Le Marchand (cap), Pinteaux –Zola, Dingomé (Saïss 75’) –Mahrez, Mesloub, Bonnet - Sao (Rivière 61’)
Non entrés : Pontdemé, Louvion, Sissako
Entr : Mombaerts

Angers (4-4-2): Malicki (cap)- Thomas, Boyer (Keita 77’), Konaté, Bouka Moutou – Pessalli (Gamboa 57’), Manceau, Frikeche, El Jadeyaoui (Ayari 67’) – Socrier, Yattara
Non entrés : Letellier, Blayac
Entr : Moulin


Par Clément / Photo : Maley

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
LE HAVRE - NIMES

Victoire
Match nul
Défaite

25.8 %
24.2 %
50 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |