Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 RETRO
le HAC, un ancêtre ambitieux (1/2)

Le 30-09-2008 à 23:50

Le Havre Athlétic Club fête cette saison le 50ième anniversaire de sa victoire en Coupe de France. 1958/1959, une date importante dans le cœur des supporters qui aimeraient voir leur équipe renouveler l'exploit. InfoHAC vous propose de vous faire vivre (ou revivre pour les plus anciens) le passé du HAC, à travers différents articles de cette saison formidable.




Voila trois ans, il n'était pas brillant, le H.A.C.! Il « faisait » bien ses 83 ans. Aussi bien, Lucien Jasseron ne fut-il qu'à demi surpris lorsque, venant du F.c. Blida, il ne trouva que trois joueurs au premier rendez-vous de juillet 1956. Il n'y avait, en effet, que A. Bihel, Beuzit et Wierzack sur la pelouse de la Cavée Verte et à ceux qui l'interrogèrent, le soir de ce rendez-vous manqué, le nouvel entraîneur ne put que répondre :
« Que voulez-vous, nous n'avons rien. Alors, nous allons commencer au petit bonheur la chance. »

Jasseron avait connu de meilleurs jours de 1936 à 1940 en compagnie du regretté Schlegel, de Frigerio, Nemeur, Povolny, Waggi, Bernardi, Fievet, Leconte et de quelques autres ambitieux. Il était même monté en division nationale au terme de la saison 1937-38, après s'être fait éliminer de la Coupe par l'O.M., en demi-finale.

Donc, le grand et maigre Jasseron pouvait se demander où allait mener sa seconde expérience havraise.
Puis il vit arriver, un par les « attentistes » : Huchart, Baujard, Villenave, Meyer, qui venaient s’ajouter au petit lot de Nord-Africains qu'il avait lui-même constitué à Alger avec les frères Soukane, Ibrir et Gharbi. Vinrent ensuite un certain Gouttes, prêté par Reims, Canova, cédé par Stras¬bourg, R. Lemaitre, transféré du L.O.S.C, Aurednik, le « sorcier vien¬nois », bradé par Lens, et les cousins Valentin et Antoine Navarro.

N'empêche que, les trois premiers dimanches, l’entraîneur dut emporter son équipement de remplaçant!

L'opération du club au plus lourd passif (65 millions de dettes) n'avait heureusement coûté que fort peu. En fait, ce furent les ama¬teurs qui coûtèrent le plus ...

Et, à la fin de cette saison, le H.A.C nécessiteux termina septième du championnat.

« Je ne m'en étais pas fait le moins du monde », avoue Jasseron. « C'était certainement de l'inconscience. Et, quand tout fut fini, j'étais prêt à me considérer comme un ... bon entraineur ! »

Mais revenons en arrière car, au H.A.C, le passé commande. Le club de football le plus vieux de France n'a-t-il pas 86 ans ? C'est un monsieur à la barbe blanche taillée en carré, un peu voûté et dur d'oreille, mais à la mémoire étonnamment fidèle. Il s'appelle Albert Schaddeg et il a dans la tête beaucoup plus que ne révèlent les archives jaunies et poussiéreuses.

Il n'a pas connu la « combination », ce complexe rugby-football des Britanniques des premières années, de l'époque (1872 à 1887) du président F-F. Langstaff et du Révérend J-E. Orlebar. Mais il a vu jouer l'équipe qui, en 1899, à Paris, fut championne de France en triomphant de Lille par 2 à O. Il se souvient de ces champions bien de chez nous, les Ferris, Taylor, Lewis, Mason, Wilkes, Muhr, qui voulaient bien jouer au football avec Parmentier, Carré, Quigard et Meyer.

M. Schaddeg, qui va fêter ses 80 ans, n'a pas oublié les protestations des riverains de la Cavée Verte - Félix Faure était de ces voisins - qui ne voyaient pas d'un bon œil des jeunes gens bruyants et un tantinet révolutionnaires s'ébattre dans un ancien jardin portager acheté 50.000 francs ... en pièces d'or.

« C'était l'époque, rappelle le patriarche du HAC, où l'on se rendait à Paris pour 8 Francs aller-retour, où l'on déjeunait avant le match pour 25 centimes et où le déplacement de toute l'équipe ne coûtait pas ... 150 Francs.»

Et pourtant, la vie était chère alors, mais oui !, si l'on se rapporte au « Cash book» commencé le 16 mai 1899 par une « balance forward from book n° 1 » de 79,15 Francs.

C'était l'époque où l'engagement dans le championnat de football coûtait 20 Francs, où les impôts plafonnaient à 28,70 Francs, où les frais occasionnés par les déplacements de football, pour la saison 1899-1900, atteignaient 2020,60 Francs et où l'achat d'une corde pour entourer le champ de jeu faisait un trou de 19,80 Francs dans la caisse! Et il y avait des rouspéteurs !

Légende des photos:

1.Le Havre A.C. a porte ouverte sur l'Océan et Di Loretto (à gauche) montre la route d'eau qui mène à son Argentine.

2.Dans la bibliothèque de l'entraîneur Jasseron. Le livre du jour : « Rue du Havre ».

3.Leçon de choses ... du H .A.C. sous la lampe. A gauche, A. Schaddeg, l'ancien (80 ans) et à droite, le junior, Véret (18 ans et demi).

La 2ème partie de cet article de Sport&Vie (n°31 de décembre 1958) sera mise en ligne la semaine prochaine.

On en parle sur le Forum des supporters : cliquez-ici


par Maley / Source et photos : Sport&Vie n°31 de décembre 1958

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
LE HAVRE - NIMES

Victoire
Match nul
Défaite

25.8 %
24.2 %
50 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |