Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 HAC-SOCHAUX
(1-1) | le HAC rate le coche

Le 23-11-2014 à 00:17

Le lion(ceau) n’est pas mort ce soir ! Et ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé en ce bel après-midi de football. Les havrais ont livré une bonne partie, au cours de laquelle ils auront souvent été supérieurs aux sochaliens. Mais la logique n’est pas toujours faite pour être respectée et le HAC a payé cash son inefficacité devant le but et ses rares erreurs défensives…


Parce que rarement le HAC ne s’est procuré autant d’opportunités en une seule rencontre. On aurait même pu assister à l’un des buts les plus rapides de la saison, après seulement une trentaine de secondes, si Le Bihan puis Bonnet avaient conclu victorieusement leur première opportunité. S’en suivirent une douzaine de minutes plus ennuyeuses avant que les havrais ne prennent le contrôle de la rencontre. Une pluie d’occasions dont cette percée magnifique de Bonnet, bien aidé par un Fontaine inspiré, sur le premier but. Le Bihan, qui buta sur Pelé à deux reprises, avant de manquer l’immanquable dans les arrêts de jeu du match. Touré, du bout du pied et Saïss, de la tête, sur deux corners. Leroy, à un cheveu de tromper la vigilance du portier sochalien, en détournant de manière sournoise un bon centre venu de la droite. Fontaine, de cette frappe de mule dont il a le secret (et qui fit une victime sochalienne en première période) venue lécher le montant du but lionceau. Et que dire de cette triple occasion en début de seconde période ! Quinze secondes complètement folles dans la surface sochalienne. Quinze secondes au cours desquelles trois tentatives ciels et marines trouveront successivement le chemin des gants ou des pieds doubistes pour empêcher le cuir de finir au fond des filets. Incroyable ! Bref, un HAC enfin séduisant offensivement auquel il ne manqua que l’efficacité et la réussite. Beaucoup de mouvements, d’appels et de permutations qui ont rendu la transmission du ballon plus simple, plus rapide et plus efficace. On a fourni beaucoup d’efforts pour sortir le ballon proprement de nos zones de récupération à la surface adverse. C’est ce HAC qu’on aime ! C’est ce HAC qui enflamme un public qui ne demande que ça ! C’est ce football qu’on aime et qu’il faut reproduire et améliorer encore.

HAC-6539

Car ce HAC est encore très perfectible. Et oui, parce que malgré ça, c’est bien un foutu point que le HAC a décroché cet après-midi. Parce qu’il reste encore de trop longues périodes au cours desquelles nos havrais se sont laissés endormir. À ce petit jeu, ce sont les lionceaux qui en ont profité. Sur leur seule occasion de la partie, les hommes d’Olivier Echouafni ont su rappeler aux havrais que la moindre erreur se payait immédiatement. C’est, au passage, beaucoup moins drôle dans ce sens-là… Et, une fois n’est pas coutume, c’est sur les côtés que les ciels et marines ont coincés. À gauche où, souvent complètement libre quand il n’était pas repris par un Bonnet qui s’est souvent substitué à Mombris, un sochalien put centrer librement. Puis à droite, où Ikoko, tout en nonchalance, s’est offert le luxe de laisser cinq mètres de liberté à Toko Ekambi pour fusiller Diallo. Le HAC a mal à ses latéraux ! L’autre moins de la soirée, c’est clairement Sao. Et ça devient une mauvaise habitude ! On a toujours l’impression qu’il est capable de faire la différence à lui tout seul avant qu’il ne prenne systématiquement les mauvaises décisions. Pour le reste, c’est une bonne copie qu’a rendue la plupart des hacmen. Bonnet a été excellent. Il a régulièrement dézoné, perturbant ainsi la défense sochalienne, à l’image du premier but. Il reste le leader technique. Le Bihan, toujours pas avare d’efforts mais bien trop brouillon face au but. La récupération a été solide. Saïss retrouve enfin un bon niveau, solide gaillard dans l’entrejeu. Fontaine reste la pièce maîtresse de la relance havraise. Les ballons qu’il a perdus peuvent sans doute se compter sur les doigts d’une main. La paire Touré – Le Marchand reste une force de l’effectif même si elle n’est franchement pas aidée par ses latéraux. Leroy est bien volontaire et techniquement juste mais il est difficile de nier que le poids des ans est bien là.

HAC-6632

On continue de perdre du terrain sur les favoris du championnat. Mais si l’issue de cette rencontre est particulièrement frustrante, ce n’est pas sur ce match qu’on concède autant de retard. Les prestations bien trop timorées qu’on a pu proposer ces dernières semaines nous coûtent très cher aujourd’hui… Alors ce HAC, on en redemande… en mieux et plus efficace encore !


article rédigé par obé du 76 / Photo : maley

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
LE HAVRE - NIMES

Victoire
Match nul
Défaite

25.8 %
24.2 %
50 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |