Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 HAC-BREST
(1-1) Une drôle de saison

Le 21-04-2015 à 10:40

Les ciels et marines ont été accrochés, ce soir, en clôture de la 32ème journée, par le Stade Brestois (1-1). Malgré un avantage acquis en début de seconde période, c’est encore par sa propre faute que le HAC n’est pas rentré avec des points qui étaient pourtant largement à sa portée.


Quand ce club cessera de s’autodétruire, peut-être pourra-t-il enfin rejouer un rôle à sa taille dans les années à venir. On se tire tout seul une balle dans le pied en alignant des joueurs qui plombent un groupe pourtant courageux et pas dégueulasse. À commencer par Saïss, coupable, une fois de plus, d’une grossière erreur entraînant la contre-attaque puis le but breton. Alors qu’il dispose lui-même d’un magnifique ballon de contre et qu’un boulevard s’ouvre de son côté, il s’en va tenter un changement d’aile aussi précipité que maladroit… pour le résultat qu’on connaît. Pas à la hauteur techniquement, surclassé, dans un rôle similaire, par Max’ Le Marchand, il est inutile à l’équipe. La fin de son contrat tombe à pic. Pourquoi ne pas redescendre Fontaine aux côtés du capitaine havrais, à un poste qu’il affectionne, et jouer avec un vrai meneur de jeu comme Bonnet ? Mombris ensuite. Trop moyennasse pour la Ligue 2. Tout juste correct défensivement, il n’envoie rien offensivement. Il est incapable de faire exploser son couloir et ne sait ni centrer, ni donner un ballon en première intention. Mendes puis Malfleury enfin. Le premier avait certainement pour consigne de jouer le rôle de pivot habituellement tenu par Le Bihan. Sauf qu’à ce petit jeu, peut-on parler de franche réussite quand on a gagné 5% de ses duels aériens et perdu 95% de ses ballons ? Le problème, c’est que ce qui n’est plus une surprise pour la plupart des observateurs semble l’être encore pour le staff havrais. Le second a, à peu près, tout manqué pendant les quinze minutes qu’il a passées sur le pré. Pas inspiré sur deux, trois contres qu’il a massacré. Pas un duel réussi. Merci Geoffrey et au revoir ! Comment est-il possible qu’on se résigne encore à aligner des types aux prestations si douloureuses pour le club ? On a envoyé des joueurs à l’échafaud pour moins que ça !

Quel gâchis quand on voit la qualité du reste de l’effectif ! Bonnet a encore été excellent dans son rôle de chef d’orchestre, au niveau technique largement supérieur, distillant un savant mélange de caviars et de bijoux, dont celui qui entraîne le but havrais. Seules ombres au tableau, ces quelques ballons perdus dans son couloir qui auraient pu également nous coûter cher. Je reste persuadé qu’il est le maestro qu’il nous manque dans l’axe. Un minot comme Mousset n’est-il pas capable de prendre sa place dans le couloir ? La paire Touré-Fortès a été énorme. Les brestois n’ont d’ailleurs marqué que sur leur seule et unique opportunité. Chebake a un Mombris dans chaque jambe. Je mise les yeux fermés sur un futur latéral de Ligue 1. Quelques faiblesses, en cette première saison professionnelle, largement compensées par un mordant et une qualité de percussion indéniables. Fontaine a retrouvé son niveau de début de saison. Impressionnant de maîtrise et de puissance. Mais pas verni sur les quelques missiles qu’il a envoyés. Pas plus que sur le ballon qu’il a caressé dans les arrêts de jeu et que le destin a choisi de laisser mourir sur l’équerre… Manzala confirme tout le bien que je pense de lui. Bien qu’encore timide, on sent qu’il est capable d’apporter bien plus que Malfleury au même poste. En bon capitaine, Max’ a cravaché dans l’ombre, ratissant quantité de ballons et compensant souvent, les approximations de son compère de l’axe. Propre dans la relance, pas grand-chose à redire. À noter, et je m’en réjouis tant j’ai pu être déçu par certaines de ses récentes prestations, la bonne rentrée de Louiserre, saignante et efficace. Malheureusement, deux ou trois d’air suffisent à plomber une équipe. Ajoutez à cela une tactique qui reste frileuse malgré un net regain dans l’engagement, vous obtenez un club de moyen de Ligue 2. Trop peu de folie, trop peu de risques. Quand on concède un coup-franc à vingt mètres, à trois minutes de la fin, qu’on récupère le ballon aux seize, mal négocié par l’adversaire, et qu’on a pas une ou deux pipes devant pour enfoncer une défense largement clairsemée, il ne reste plus grand-chose à espérer… Qui plus est quand on a plus rien à perdre !

Goudet a marqué des points en faisant évoluer l’état d’esprit havrais, le rendant plus agressif, plus sûr de lui. Il faut maintenant l’utiliser pour porter plus haut les ambitions du HAC et faire, pas forcément les choix les plus simples, mais les bons choix. Parier sur la jeunesse et les talents du centre de formation pour épauler quelques cadres, qui, j’en suis certain, ont un niveau bien meilleur que celui d’une modeste 10ème place. Au risque de faire retomber le soufflet aussi vite qu’il est monté.


par obé du 76

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
GFC AJACCIO - LE HAVRE

Victoire
Match nul
Défaite

63.1 %
29.2 %
7.7 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |