Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 PARIS FC - HAC
(3-0) Des renforts et vite !

Le 15-08-2015 à 14:46

Mais comment expliquer que cette équipe ne se révolte pas à 2-0 alors qu’il reste quand même 40 minutes de jeu ? Comment accepter les commentaires un brin fatalistes à la fin du match de la part des joueurs et du coach ? La pilule est dure à avaler. Des faits de match, le HAC pourra compter dessus tout au long du championnat et c’est une des caractéristiques de tout match de L2 comme certaines décisions d’arbitrage discutables, aux joueurs de s’y adapter, de dépasser ces événements de jeu et de faire preuve de révolte.


La première mi-temps est assez équilibrée mais pas comme on le pense. Entre les coéquipiers de Lybohy pas franchement menaçants et ceux de Fortes qui perdent trop vite, bien trop vite le ballon, on assiste à un festival d’échanges infructueux durant le premier quart d’heure. Les ballons passent vite d’un camp à l’autre, le HAC ne pose pas assez le ballon et essaye de se projeter assez vite vers l’avant. En face, les imprécisions sont également légion.

Mais comme contre Bastia 3 jours plus tôt, on voit bien que le Paris FC n’est pas un foudre de guerre et qu’avec un HAC plus appliqué et moins de précipitation, les Ciel et Marine peuvent faire plier cette équipe et rentrer au vestiaire avec au moins 1 but d’avance.

Mais c’est bien là le problème, l’équipe du HAC manque d’expérience et le trio Fontaine-Bonnet-Le Bihan ne peut tenir à eux seuls le reste de l’équipe. Alors oui, les 2 buts refusés de Fortes (29’) ou celui d’un Le Bihan (34’), à la suite d’une belle passe de Bonnet auraient donné une tout autre tournure au match mais l’arbitre en a décidé différemment.

Bastia Bis.

Comme contre le CA Bastia quelques jours plus tôt, il n’aura donc fallu qu’une seule occasion en face pour faire mouche d’une magnifique frappe des 25 mètres de Keita à la 19 ème minute qui transforme l’essai.

La maîtrise semble, je dis bien semble, être du côté Havrais mais cela reste trop brouillon. La mi-temps est donc sifflée sur ce score de 1-0 pour le Paris FC, tout content de rentrer au vestiaire avec ce but d’avance.

Et de 2 !

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le HAC paye cash ses perpétuelles pertes de balles au retour des vestiaires. Juste 4 minutes pour que Grange ne vienne allumer un Milosavljevic (49e) bien terne. Les Havrais sont sonnés. Encore une fois, on attend une réaction d’orgueil, une révolte, quelque chose quoi !

La jeunesse Havraise n’a plus rien à perdre et on souhaite de l’insouciance, de la prise de risque, du culot. Non, rien de tout cela, la deuxième mi-temps ne ressemble qu’à une comédie de foot bien loin du niveau L2. Le 3ème but de Kindela (91’) entre les jambes de Milosavljevic sera à l’image de cette seconde mi-temps : Léthargique.

Résumons :

On ne pourra se voiler la face encore longtemps, les faits de jeu sont une composante du football à prendre en compte, le sentiment de favoritisme sur les deux buts refusés se fait un peu sentir mais cela n’excuse pas tout.

En l’état actuel, le HAC ne restera pas longtemps devant au classement. 2ème au soir du match, il faudra attendre les autres résultats pour connaître le véritable classement du HAC. Mais ce qui est sûr, c’est que tous les supporteurs comme le staff « apparemment » espèrent avec impatience un nombre minimum de renforts pour encadrer nos jeunes pousses.

En attendant, le niveau de certains Havrais que nous éviterons de nommer n’est pas à la hauteur de ce que l’on est en droit d’attendre d’eux en ce début de championnat. Le temps presse et une réaction sera attendue et obligatoire pour la venue de Clermont.

L'image du jour : Le salut de Monsieur Volpe auprès des supporters qui ont fait le déplacement dans la tribune visiteurs du stade Charlety.

Les plus en vue : Bonnet

La phrase : en avant match, Thierry Goudet parlait de « Faire la différence, défendre ensemble et cette volonté de ne pas prendre de buts. », nous n’y avons pas eu droit hier soir.

E.LAMY

Paris FC - Le Havre : (3-0), Ligue 2 - 3e journée

Paris FC - HAC : 3 - 0 (mt 1-0)
Buts : Paris FC – Keita (19’) – Grange (48’) – Kinkela (90’)
Stade Charlety, 2 464 spectateurs
Arbitre : Monsieur Rouinsard
3 cartons jaunes (Glombard, Gamiette pour le PARIS FC - Touré pour le HAC)

Composition des équipes :

HAC :
Milosavljevic (G),
Mendy, Fortes (c), Touré, Mombris,
Fontaine, Lekhal, Cambon, Bonnet.
Mendes, Le Bihan

Remplaçants: Bois, Gamboa, Louissierre, Mousset, Sissako
Remplacements: Mendy par Louissiere (52’), Lekhal par Mousset (60’)
Entraîneur : T.Goudet.

PARIS FC :
A.Thébaux (G),
Jean, Lybohy (c.), Pierre, Glombard
Ca, Grange, Keita, Gamiette
Ayari, Socrier

Remplaçants: Bahamboula, Kinkela, Bongongui
Remplacements : Grange par Bahamboula (69'), Socrier par Kinkela (76'), Ca par Bongongui (83')
Entraîneur : D.Renaud


par Eric LAMY / photo maley

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
GFC AJACCIO - LE HAVRE

Victoire
Match nul
Défaite

55.2 %
31 %
13.8 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |