Accueil
Saison
Effectif
Club Doyen
Supporters
Forums
Médias
Services

Boutiques
Contacts
   
  
 
 

 



Document sans nom
 BREST-HAC
Ca suffit !

Le 14-01-2010 à 22:26

Vaincu par le Stade Brestois, le HAC a cédé trois points précieux à un concurrent pour la montée. L'occasion de pousser un petit coup de gueule...








En ce qui concerne le contenu du match, je préfère ne pas trop m'attarder dessus, pour me pencher sur certaines choses que j'aimerais dire depuis quelques semaines. Hier soir, c'est un club doyen entreprenant, comme souvent en début de rencontre, qui s'est présenté face à des Brestois timorés. Mais évidemment, ça n'a duré que le temps d'inscrire un but (signé Mesloub, à la 22'). Les Ciel et Marine ont ensuite du faire face au réveil des locaux, et ont été pris à défaut à maintes reprises, une fois de plus sur des erreurs défensives évitables (notamment sur le but égalisateur de Grougi), et n'ont su profiter de l'expulsion d'Omar Daf (à 2-1), dix minutes avant la fin du match, pour égaliser. Pire encore, Cédric Daury devra se passer d'Aït Ben Idir, auteur d'une faute d'une bêtise absolue qui lui valut une expulsion justifiée, pour la rencontre face à Tours.

Je m'arrête là pour le résumé, pour parler des divers éléments qui m'agacent au plus haut point. Hier encore, le HAC se présentait « en terre inconnue » avec son lamentable 4-5-1. Si la formule s'est avérée payante offensivement, pendant une vingtaine de minutes, ses gros défauts (constatés à plusieurs occasions lors des derniers mois) ont très vite ressurgi. Je parle bien-sûr du fond de jeu proposé, d'abord après l'égalisation brestoise, et ensuite en seconde période, qui frôlait de peu le néant. Ce schéma a propulsé certains joueurs dont l'utilité douteuse n'est plus à démontrer dans un rôle toujours aussi inutile que préjudiciable à l'équipe. Les difficultés permanentes qu'éprouve le groupe à construire, à enchaîner, à déborder, créer le danger, le décalage, ou même trouver ses attaquants sont d'une part récurrentes avec ce schéma, et suscitent d'autre part quelques réserves quant au bon sens du staff, d'autant plus qu'à chaque match (ou presque) au cours duquel l'équipe est menée, des changements similaires (passage à une tactique plus offensive, rentrée de joueurs plus déterminés ou même plus talentueux) sont effectués, toujours une fois que les carottes sont cuites, et absolument aucun enseignement ne semble être tiré de ces échecs ponctuels.

Après la « logique » tactique du staff, j'aborderai celle concernant le choix des joueurs. Il est toujours satisfaisant de voir que les nombreuses remarques faites à ce sujet à Jean-Marc Nobilo et Frédéric Hantz la saison passée n'ont absolument rien changé aux manières du staff havrais. En Novembre dernier, si je ne m'abuse, les dirigeants ont tapé du poing sur la table après la défaite contre Avion, avertissant notamment Jean-Armel Kana-Biyik et Cédric Baseya pour leurs mauvaises prestations, promettant pour l'un des deux des sanctions si une amélioration significative n'était pas constatée. Au vu des récents exploits de ces deux derniers, il aurait été plus sage de ne rien dire, afin de garder une certaine honnêteté. Enfin bon, au HAC, il est usuel de caresser les supporters dans le sens du poil pour calmer les colères passagères. Et la communication du club à l'égard des supps a de toute manière perdu une crédibilité importante depuis bien longtemps. Revenons à nos deux bonhommes, qui enchaînent malgré un bon début de saison quelques camouflets depuis le mois de Novembre. Le premier nommé fait preuve d'une nonchalance parfois pénalisante pour l'équipe, comme on a pu le voir en fin de match contre Châteauroux, ou même hier soir lorsqu'il était à deux doigts de prendre un rouge pour une bavure défensive. Quand à Baseya, son invisibilité croissante sur les terrains est à se demander ce qu'il fait encore sur la Porte Océane... En évoquant ces deux cas, on s'aperçoit que la concurrence instaurée par le staff est extrêmement limitée, et figure probablement parmi les facteurs entraînant les mauvais résultats.

Alors bien-sûr, je suis conscient qu'il n'est probablement pas facile d'entraîner une équipe avec une telle étiquette. Et malgré ses faiblesses, le potentiel du groupe pourrait permettre d'obtenir des résultats plus probants. Pourtant, c'est toujours exactement le même scénario qui se répète à chaque semaine ou presque. Les mêmes causes conduisent aux mêmes effets. C'est quelque chose de très agaçant lorsque l'on est supporter, et même du HAC, ce genre de gestion nous ayant déjà coûté à mon humble avis notre début de saison en Ligue 1 en 2008, alors qu'une bonne utilisation du groupe aurait pu permettre de viser mieux. C'est sûr, on a « retenu les erreurs du passé »...


Par Rogerio Ceni / Photo : Maley

 

 
 
   Les brèves...
 
  INFOHAC : Retrouve-nous sur la page Facebook
  PHOTOS : HAC-Grenoble (1-1) | 49 photos HD
  PHOTOS : HAC-TOURS(2-0) | 44 photos HD
  PHOTOS : HAC-NIMES (2-1) | 51 photos HD
  SUPPORTERS : Meilleurs vœux pour 2018
  CONCOURS : ✨ SPÉCIAL NOËL ✨
  PHOTOS : HAC-ORLEANS (1-1) | 35 photos HD
  COUPE DE LA LIGUE : TOURS FC au second tour

  a Toutes les news
Recevez l'actualité du HAC par emailSuivez toute l'actu sur votre mobileIntégrez les news du HAC sur votre blog ou votre navigateur internet
  Prochain match
fond
vs
GFC AJACCIO - LE HAVRE

Victoire
Match nul
Défaite

55.2 %
31 %
13.8 %


 Le classement

  a Voir le classement complet

La toolbar
 Espace Membres


Pseudo :

Mot de passe :

a Inscrivez-vous !
a_ Mot de passe oublié ?

 Retrouvez-nous sur Facebook

 
 Medias


 

INFOHAC.COM © Copyright 2000- , Tous droits réservés. Mentions légales
Conception et hébergement : Iguanes Web Creations
Nos partenaires : SAjOO.fr, site de paris sportifs | Footiste |